Quelles sont les 5 causes majeures du manque de confiance en soi​ ?

Aug 09, 2021

1. La peur de la critique​

C’est l’une des peurs les plus répandues à l’origine d’une déficience de la confiance en soi.

La principale cause de cette peur est que vous êtes trop concentré et préoccupé par le regard des autres et leur opinions​. Du coup, vous ressentez un sentiment d’insécurité.

Au lieu de prendre les critiques de façon positive et constructive, vous avez le réflexe de vous mettre sur la défensive.

Le problème, c’est que vous vous occupez trop de ce que pensent les autres. Vous écartez vos opinions personnelles pour céder la place à celles des autres. Malheureusement, cela vous crée en vous un sentiment d’impuissance.

Dans le milieu professionnel, ce type de comportement peut vous nuire car il suffit d’un peu de chantage affectif pour que vous vous écrasiez.

En vous préoccupant moins des autres, vous restez vous-même. Vous devenez une personne honnête et stable qui ne fait pas semblant.

 

2. Le sentiment d’infériorité​

Le sentiment d’infériorité, qui peut devenir un complexe d’infériorité, démontre clairement un ressenti d’insécurité.

Les causes de ce sentiment remontent généralement à l’enfance.

Il est possible que vous ayez été humilié, ignoré ou blessé, ce qui vous a fait douter de vous et vous a donné le sentiment d’être le vilain petit canard du groupe ou de la famille, d’avoir le sentiment d’être mal aimé.

La cause première reste souvent les parents. Ils ne sont jamais mal intentionnés. Il ne faut donc pas leur en vouloir, sauf cas extrême. Mais leur attitude envers vous enfant a des effets sur votre confiance en vous adulte. Ils n’ont pas su vous encourager ou vous offrir un environnement stable. Ils ont été trop critiques, trop exigeants ou encore trop protecteurs.

Tout cela ne vous a permis de vous libérer totalement et de vous émanciper sur le plan émotionnel.

Il est alors tout à fait normal et logique d’avoir développé une perception négative de vous-même. ​

Arrêtez de penser que vous n’êtes pas aussi bien ou aussi fort que les autres. Acceptez vos points forts autant que vous acceptez vos points faibles. ​

 

3. L’incapacité de vous affirmer​

Le manque de confiance en soi provient aussi de l’impossibilité à vous affirmer, à dire ce que vous pensez ou ce que vous ressentez.

Cette incapacité à vous défendre et à exprimer vos besoins vous apporte tout son lot de colère et de ressentiment, sans oublier que vous allez vous enfermer dans une bulle de négativité.

Le manque de cofinance en soi crée de l’insécurité, du doute et du pessimisme.

Apprenez à vous affirmer et les personnes dans votre entourage réaliseront enfin ce que vous voulez.

La conséquence directe à cela sera un respect de votre personne et ils sauront que vous êtes capable d’assumer des responsabilités plus importantes.

Vous vous sentirez mieux dans votre peau.​

 

4. Le perfectionnisme

Vouloir être parfait peut parfois être une qualité. Mais le perfectionnisme s'avère très souvent être un poison. Au quotidien et, sur la durée, pour votre confiance et votre estime.

Car cela conduit à avoir des attentes irréalistes pour vous-même et pour votre entourage.

Pour vous, il est impossible de déléguer.

Si vous pensez constamment que chaque chose doit être parfaitement réalisée, vous aborderez la vie d’un point de vue tout à fait irréaliste. En effet, en voulant toujours faire bien comme il faut, voire faire ce qu’il y a de mieux, vous augmentez les chances de commettre des erreurs et d'être déçu.

Vous allez développer de nouvelles peurs et nouvelles angoisses. Et donc davantage d’insécurité.

N’écoutez pas toujours les personnes qui vous mettent trop de pression pour répondre à leurs besoins ou leurs attentes. Dites-leur clairement et calmement quelles sont vos possibilités, vos disponibilités et vos compétences.

Fixez-vous des objectifs réalisables. Et votre peur de l’échec s’envolera aussi rapidement qu’elle est apparue. ​

 

5. La culpabilité​

Ce sentiment fait partie du manque de confiance en soi et vous empêche d’accéder au bonheur.

Par certains aspects, la culpabilité est un sentiment utile. Elle nous montre que nous avons enfreint certaines règles, que nous manquons à nos valeurs. Elle agit alors comme un avertisseur qui clignote pour nous indiquer « Attention ! Tu as fait une boulette ».

La vraie culpabilité ne dure jamais longtemps : elle survient comme un signal pour prévenir de faire attention.

Pour autant, il est important de ne pas la laisser envahir tout votre être.

Si la culpabilité s’installe, alors elle devient un problème.

À cause de votre éducation, de votre instruction, de la religion ou autre, vous éprouvez des difficultés pour vous exprimer et dire « j’ai le droit d’être heureux » ou « j’ai le droit de m’exprimer librement ».

La culpabilité est un sentiment qui renforce votre manque de confiance. Il est donc important de s’attaquer au problème au plus vite pour qu’elle ne vous paralyse pas. ​

La Team VIP12 Coaching

Vous n'imaginez pas ce que le coaching en progression personnelle va vous apporter...

Pour en savoir plus sur nos prestations et nos services, remplissez ce formulaire et nous vous contacterons, sans aucun engagement.

Vos données resteront confidentielles

Découvrez la méthode de coaching et d'accompagnement professionnelle VIP12 Coaching®

En savoir plus !